LA FERME DES FOUILLETS

Légumes produits au naturel, miel et produits de la ruche à Evron, proche de Sainte Suzanne, Chammes et Châtres la forêt en Mayenne

Comment venir nous voir pendant les travaux!

Le département et la commune effectuent des travaux sur la route de Chammes.
Pendant la durée des travaux (qui est inconnue), nous restons ouverts et accessibles en voiture avec très peu de détours.


Si vous venez de Sainte Suzanne, aucun problème. La Ferme des Fouillets est accessible comme à l’habitude, par la route de Livet en Charnie puis en remontant la route vers Evron.

Par contre, si vous venez d’Evron, les travaux vont vous barrer la route au niveau du lieu dit « Baillé ».


Du coup, empruntez le tracé itinéraire bis en bleu sur la carte ci-dessus:
– d’Evron, prenez la route de Sainte Suzanne (D7),
– puis tourner à droite juste après la pension canine au panneau indiquant « Les Guyonnières »,
– allez jusqu’au bout de la route puis tournez à gauche, vous êtes revenu sur la route de Chammes,
– puis comme à l’habitude, tournez aux Fouillets!
Nous serons contents de vous voir. Le détour est d’environ 800 mètres et de 3 minutes!. Bonne route et à bientôt!

Post scriptum: Le département et la mairie d’Evron ont de l’humour, je trouve! Voici les panneaux signalétiques que l’on peut apercevoir lorsque l’on arrive sur le lieu des travaux : route barrée, sens interdit et circulation alternée.!?!

Il faudra que l’on m’explique le concept, en tout cas j’ai beaucoup ri.
Cela m’a inspiré pour aider le département à trouver de nouvelles idées pour leur prochains travaux!!
Basé sur leur art de l’incompréhension, j’ai essayé ceci:


et ceci:

A bientôt à tous!

Les miels d’été et de forêt 2019 sont récoltés

Çà y est, nous avons récolté le miel d’été et le miel de forêt! Ils sont en pot, prêts à être dégustés.

Cette année, ces deux miels ont une différence moins marquée que que les années précédentes. C’est ce qui fait la joie de travailler avec la nature. Aucune année ne se ressemble.

Observez bien la photographie ci-dessous. Comment, à votre avis, je sais que le miel d’été va cristalliser plus rapidement que le miel de forêt? Avez-vous une idée?

C’est simple. Regardez bien la projection sur la table de la lumière qui a traversée les pots de miels. Le miel de forêt fait apparaître une projection de lumière très nette et très contrastée tandis que le miel d’été lui donne une projection plus floue (une tache lumineuse). Le miel d’été est donc moins translucide que le miel de forêt et indique donc qu’il a déjà commencé tout doucement à cristalliser.

Le miel d’été va donc cristalliser plus vite que le miel de forêt.


Venez goûter ces miels et observer leur projection « magique ».

Gratin de bœuf aux courgettes


Voici une nouvelle recette à base de courgette. Elle a en plus l’avantage d’être un plat complet! Il vous faut:
350 g de bœuf haché
100 g de riz long ou rond
4 oignons
1 courgette de taille moyenne
100 g de champignons de Paris
1 gousse d’ail
10 cl de crème fraîche épaisse
100 g de comté râpé
huile d’olive
piment de Cayenne frais ou en poudre
sel

Faites cuire le riz à l’eau bouillante salée 10 à 12 min. Pendant ce temps, épluchez et hachez les oignons. Émincez les champignons et coupez en rondelles la courgette. Faites chauffez de l’huile dans une sauteuse et faites revenir le tout ainsi que le bœuf jusqu’à un début de coloration.
Préchauffez votre four à 200°C. Ajoutez le sel, l’ail pilé, le piment, la crème et la moitié du comté. Bien mélanger.
Égouttez le riz et ajoutez le aux autres ingrédients. Bien mélanger et mettre dans un plat à gratin huilé. Saupoudrez du reste de comté.
Faites cuire pendant 30 min.
Bon appétit!

Cake tomate et basilic


Bonjour à tous. Cela fait longtemps que je ne vous ai pas mis de recette, alors comme j’ai un peu de temps, je vais me rattraper. Je vous propose une recette de cake estivale puisque c’est la période des tomates et du basilic. Il vous faut:
3 œufs
10cl de lait
200g de farine
1 sachet de levure chimique
10cl d’huile d’olive
12 tomates cerises
200g de fromage de brebis frais type fêta
12 olives noires
2 poignées de feuilles de basilic
sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les tomates et coupez les en deux. Émincez les feuilles de basilic.
Dans un saladier, fouettez les œufs et le lait. Ajoutez la farine et la levure puis l’huile. Salez et poivrez. Incorporez les tomates, le fromage, les olives et le basilic.
Beurrez un moule à cake et faites cuire 30 min.
Vous pouvez le manger chaud ou froid.
Bon appétit!

Chaud les tomates et les températures, chaud devant!

Çà y est, les tomates mûrissent. Elles seront sur notre étal dès cette semaine.

Voici le premier petit panier récolté lundi. Chaque jour, maintenant, j’aurai la surprise et le plaisir de les récolter une à une, jouant avec souplesse dans « la jungle » de la serre au jeu de cache cache et au détective afin de savoir laquelle est mûre ou non selon la variété. Les tomates rouges, facile! Mais les tomates jaunes et oranges, mûres ou pas mûres? Heureusement, pour m’aider, j’accompagne chaque plant d’une étiquette indiquant sa variété!



Les tomates seront aussi accompagnées par les premiers haricots verts……

….et par les oignons et les échalotes. Cette année, quelques variétés anciennes surprises vous attendent parmi ces légumes d’été. Venez les goûtez!

Il fait chaud, cet été, en Mayenne et plus précisément à Evron. Le jardin souffre un peu mais se « débrouille » bien, je trouve. Les choux sont…..dans les choux, mais les autres légumes s’en sortent même s’ils sont un peu moins disposés à l’abondance.




Les tournesols sont eux particulièrement à leur aise avec ce climat. Il faut dire que les variétés amérindiennes que nous semons sont issues du Mexique du nord qui a un climat particulièrement chaud et sec, comme nous cet été!

Nous sommes ouverts!

Bonjour a tous.
Çà y est, nous sommes de nouveau ouverts!
Le miel et les produits de la ruche sont déjà disponibles tandis que les légumes seront sur notre étal à partir de la semaine prochaine. Le temps contrasté de cette année donne le tempo au jardinier. Le potager pousse doucement.


Les récoltes s’annoncent belles mais un peu tardives. Ce n’est pas grave, un bon légume est toujours un légume qui a poussé lentement, sans le forcer. La floraison des tomates est exceptionnelle et promet, si tout va bien, une belle quantité de fruits. Encore un peu de patience!

J’ai regardé, il y a peu, un reportage télévisé sur la qualité nutritionnelle des légumes. Il mettait l’accent sur la qualité du mode de culture et la variété des légumes cultivés. A la Ferme des Fouillets, nous avons fait ce choix de la qualité nutritionnelle avant tout. C’est à dire:
– des légumes de variétés anciennes, aucun hybride,
– un mode de culture en plein sol,
– nourrir les plantes avec de la matière organique en privilégiant la vie du sol, sans engrais chimique,
– respecter le rythme des saisons et des plantes sans trop arroser afin d’éviter d’avoir des légumes « plein d’eau ».
Je trouve qu’il est important que des reportages nous rappellent régulièrement ces principes fondamentaux . Chacun ensuite peut choisir en toute connaissance et liberté de quelle façon il désire se nourrir et donc d’être constitué. Tous les légumes ne se valent pas, cela dépend comment le jardinier les cultive.




Une dernière note fleurie sur le sujet. En ce moment, c’est la floraison des carottes. Je la trouve magnifique!
Ces fleurs, mine de rien, font aussi parti de mon travail. Pourquoi?
Parce que cultiver des variétés anciennes de légumes impose au jardinier de faire ses propres graines afin de conserver la variété et de l’adapter à son terroir. Cela représente du temps et un savoir faire en plus, mais c’est parfois l’unique façon de cultiver, de reproduire et donc de vous proposer ces variétés.


A bientôt a tous!