LA FERME DES FOUILLETS

ruche

Septembre au potager et aux ruches

Le mois de Septembre est souvent changeant. Les pluies redeviennent plus nombreuses et parfois les orages obligent le jardinier à se mettre à l’abri précipitamment. Une photo prise vite fait pour immortaliser ce contraste soleil-ciel noir. C’est beau!
IMG_3463s
Le potager, du coup, ne manque pas d’eau et les légumes poussent bien. Le jardin est encore bien fourni en légumes.
IMG_3548s
IMG_3547s
IMG_3545s
Côté ruches, les abeilles, cette année, nous ont donné très peu de miel. Le climat très changeant y est pour quelque chose, mais pas que….
Durant ce mois, avec le retour des pluies, les fleurs réapparaissent et les abeilles rapportent de nouveau à la ruche un peu de nectar et des pelotes de pollen. L’apiculteur a aussi posé une porte métallique à l’entrée de chaque ruche afin que les souris, mulots et compagnie n’embêtent pas ses petites protégées.

IMG_3555s
IMG_3521recss
A cette saison, maintenant, nous allons laisser nos abeilles tranquilles afin qu’elles complètent leurs réserves hivernales et que nous ayons le plaisir non dissimulé de les retrouver au printemps prochain.

Le miel de printemps est en pot!

Çà y est, le miel est de retour à la Ferme des Fouillets.
En effet, la semaine dernière, nous avons effectué la récolte du miel de printemps. Le temps était au beau et les abeilles douces. Nous avons même eu chaud équipés de nos vêtements de protection.

IMG_2621s
C’est un miel typique du printemps, qui cristallise très vite (moins d’une semaine) à tel point qu’il y en avait déjà de cristallisé dans les ruches! Cette année, au colza se mélange l’aubépine qui apporte une note plus florale.

Nous l’avons tout de suite mis en pot et vous pourrez le goûter dès la réouverture de la ferme le Samedi 3 Juin de 10h à 12h mais aussi, nouveauté cette année, le samedi après-midi de 14h à 16h.

Alors à très vite!

Les abeilles essaiment et l’apiculteur grimpe à l’échelle!

Les premiers essaims sortent des ruches. C’est le mode de reproduction naturel des abeilles. Cet essaim s’est perché assez bas pour que je puisse, à l’aide d’une échelle, tenter de le récupérer afin de lui proposer une ruche comme logis. Il est, sur la photo, juste au dessus de l’échelle.
IMG_2553s
Le voilà prit en photo du haut de l’échelle.
IMG_2559s
A l’aide d’un attrape-essaim fait par un ancien vannier évronnais, je capture l’essaim. Je redescends de l’échelle très prudemment chargé de mon butin piquant et le pose sur une ruche vide. Les abeilles entrent tout de suite dans la ruche, c’est de bon augure!
IMG_2569s
A l’entrée de la ruche, les abeilles appellent les retardataires. C’est le signe que le logis que je leur propose leur convient. Parfait!
IMG_2592s
Une fois toutes les abeilles rentrées dans la ruche, celle-ci est déplacée dans le rucher. La capture de ce premier essaim m’incite à garder les yeux grand ouverts sur les autres ruches et l’échelle à portée de main…..
IMG_2596s
Nous allons dans les prochains jours effectuer la récolte du miel de printemps. Il sera disponible pour l’ouverture le 3 Juin.

C’est parti pour la récolte du pollen!

Avec l’explosion des floraisons de ce printemps, les abeilles ont un choix important de fleurs à leur disposition et ne manquent pas de pollen!
IMG_2080s
Du coup, c’est le bon moment, pour nous apiculteurs, de récolter un peu de pollen sans gêner nos abeilles. Les trappes à pollen ont été installées il y a quelques semaines.
IMG_2064s
IMG_2063s
La récolte de pollen du jour.
IMG_2118s
Toutes ces petites pelotes…quel ouvrage…
IMG_2119s
Hummmm du bon pollen frais!

Si vous voulez en savoir plus sur la récolte du pollen et son utilisation, cliquez ici :
en savoir plus sur la récolte de pollen….

Le pollen sera disponible dès l’ouverture de la ferme début Juin. Nous vous informerons rapidement de la date précise. Les premières récoltes de miel et de légumes donneront le coup d’envoi!

Vive le printemps!

Çà y est, nous sommes au printemps!
Les floraisons commencent et cette année, la nature semble être d’accord avec le calendrier.

IMG_1859s
Les prunelliers, les pissenlits et les petites fleurs sauvages apparaissent soudainement dans les prairies, dans les haies bocagères, dans les talus et les friches, comme sortis de nulle part, attirant notre attention durant quelques jours par leur beauté éphémère.
IMG_1836s
IMG_1839s
Ces floraisons annoncent aussi la fin prochaine de l’hivernage pour les abeilles.
Après des mois de vie sur leurs réserves de miel et de pollen collectées durant l’été et l’automne dernier, elles goûtent avec empressement aux nectars des fleurs nouvellement écloses. Elles profiterons très bientôt de toutes ces fleurs pour alimenter le couvain et doubler leur population durant le seul mois d’Avril.

IMG_1849s
IMG_1845s
J’aime aussi le printemps parce qu’il est la promesse de réaliser de belles photographies.

Les abeilles rentrent les premiers pollens de l’année

Depuis quelques jours, les températures sont douces. Les abeilles sortent des ruches pour se dégourdir les ailes et ramener à la ruche les premiers pollens de l’année!
On peut assez facilement reconnaitre la provenance botanique des pollens que les abeilles collectent à leur couleur.
Voici un petit exemple:

IMG_1684s
Ici une abeille récolte le pollen d’un cypres et confectionne une pelote sur ses pattes arrières.
Le pollen de cyprès est de couleur marron.

IMG_1652s
C’est aussi le début de la floraison des noisetiers. Son pollen est jaune.
IMG_1688s
Les abeilles ramènent leurs pelotes de pollen à la ruche. Sur la photographie ci-dessous, on apercoit une abeille ramenant de grosses pelotes de pollen de noisetier et une autre ramenant de petites pelotes de pollen de cyprès.
IMG_1675s
Ces premiers pollens sont précieux pour les abeilles. Les reines ne vont pas tarder a recommencer à pondre des oeufs. Ce pollen servira à nourrir les nombreuses larves (bébés abeilles).
IMG_1677rcs

Les abeilles sont prêtes pour passer l’hiver

Le rucher est en ordre. Les portes d’entrée métalliques qui empêchent l’intrusion des rongeurs dans les ruches ont été installées il y a déjà longtemps. Il n’y a plus guère de fleurs. Les colonies sont bien au chaud dans leur ruche, en position de grappe. Cela leur permettra de supporter le froid.
img_0655s
Les abeilles, lors de journées ensoleillées, en profitent tout de même pour se chauffer un peu devant la ruche.
img_0657s
Le climat souvent doux à cette saison en Mayenne, permet ainsi à l’apiculteur de voir régulièrement ses abeilles montrer le bout de leur antennes jusqu’en Janvier.