LA FERME DES FOUILLETS

Non classé

Les légumes du potager prêts à être récoltés et mangés….

Çà y est! Les premiers légumes apparaissent de nouveau sur notre étal. Une bonne semaine de pluie les a ravigoté.


Le paillage du potager a commencé. Ici des pommes de terre.


Les aubergines et les tomates sont en avance. Elles ne sont pas encore disponibles mais dans quelques semaines, nous pourrons nous délecter de leur saveur.


On va se régaler. A vos fourneaux et vos assiettes…..
Nous, ce soir, ce sera betteraves rouges râpées en vinaigrette avec des oignons nouveaux et du persil émincé. Et vous?
A bientôt.

Réouverture le Mercredi 3 Juin

Bonjour à tous,
Nous avons programmé notre réouverture pour le Mercredi 3 Juin! Nous sommes contents de bientôt vous revoir.


Dès l’ouverture, nous pourrons vous proposer notre miel de printemps ainsi que de la cire qualité cosmétique et du pollen frais congelé. Tous ces produits ont été récoltés durant ce mois de Mai.
Les légumes suivront sous peu.


Côté potager, le sol est anormalement sec pour la saison mais les légumes poussent bien.

Les courges sur paillis aussi.

Les plants de tomates ont particulièrement apprécié le climat de ce printemps et sont en pleine floraison. Ici, des fleurs simples de tomates cerises. Au vu du nombre de boutons, c’est prometteur!

Ci-dessous, des fleurs composées de tomates caractéristiques des grosses variétés de tomates type cœur de bœuf et noire de Crimée

Émerveillez-vous toujours!



J’espère vous revoir tous bientôt!
Amicalement.
La Ferme des Fouillets

Greffez vos arbres si vous le pouvez

Bonjour à tous. Chaque année, à la Ferme des Fouillets, nous plantons des arbres et notamment des fruitiers. Je vous ai parlé, il y a quelques temps, de la plantation de pommiers porte greffe. Aujourd’hui je vais vous parler du greffage. Le greffage est un art et un métier. Malgré tout, réussir des greffages simples sont à la portée de tous. Alors, greffez!!!

Voici un pommier haute tige greffé en partie l’année dernière et en partie cette année. Remarquez que j’ai greffé les branches charpentières et non le tronc de l’arbre. Ces greffes ont toutes fonctionné et poussé de 60 cm en une saison tandis que cette année je viens de greffer la branche la plus basse à gauche.

Ce greffage en 2 temps ou en deux ans permet à l’arbre de cicatriser beaucoup plus facilement. Cette méthode est aussi plus douce pour l’arbre. En effet, les feuilles de la branche épargnée par le greffage la première année serviront à alimenter l’arbre et à panser les plaies formées. La seconde année, ce sera au tour des feuilles qui pousseront sur les branches greffées qui alimenteront le dernier greffage.

De même, afin de conserver tous les tissus de l’arbre vivants et d’accélérer la cicatrisation, chaque branche est greffée 2 fois au lieu d’une seule. Au final, 1 seul greffon par branche sera bien conservé mais le second aura joué un rôle crucial dans la réussite du greffage. Bien sûr, il est important en attendant la cicatrisation de couvrir toute plaie avec un mastic. Je le confectionne en partie avec un ingrédient issu de nos ruches: la propolis.
Ici sur ce pommier, la technique du greffage en couronne a été effectuée.


On peut remarquer comment le greffon et le porte greffe se sont soudés et comment la nouvelle branche pousse et cicatrise.
Alors, si vous appréciez particulièrement les fruits de l’arbre d’un ami, d’un parent, pourquoi ne pas le greffez chez vous sur un porte greffe. Vous serez sûr de vous régalez pendant des années!


Côté potager, les plantations avancent bien.


Côté ruche, la récolte de pollen est en cours et la récolte du miel de printemps est prévue pour début Mai.

A environ 1 mois de notre réouverture, tout ce précise et se prépare sereinement.

En attendant notre réouverture début Juin, Châtaigne, une de nos chattes, profite du calme et des habits du jardinier pour se reposer. A bientôt à tous.

Une petite bulle d’oxygène pour vous

Nous pensons à vous. Je vous propose une petite promenade dans notre ferme afin de vous donner un peu d’air et de vous maintenir en lien avec la nature et l’extérieur.
En ce moment, les merisiers sont en fleurs. C’est une période de l’année que j’apprécie particulièrement. Les merisiers font partie des haies bocagères autour d’Evron et de Sainte Suzanne et lorsque leur floraison survient, la campagne semble ponctuée de fleurs.



Du côté apiculture, les ruches ont bien passé l’hiver. Avec toutes les floraisons, elles s’activent maintenant à rentrer pollen et nectar.


A la Ferme des Fouillets, nous sommes curieux et aimons expérimenter, regarder aussi en dehors des sentiers battus. C’est une façon d’apprendre toujours……
Voici une ruche « solaire ». Cette ruche en terre cuite artisanale enduite de cire d’abeille permet de récolter le miel grâce au soleil. Je vous en reparlerai un peu plus tard.


Côté potager, nous finissons les préparatifs. Afin d’entretenir la vie du sol, notre compost a été épandu sur la terre et tout est prêt. Bientôt, lorsque le sol sera à bonne consistance, ni trop sec ni trop humide, nous pourrons repiquer et semer les légumes.


Enfin pour finir, côté nature, nous avons dû vider notre bassin afin de le réparer suite à l’incursion d’un ragondin vagabond. Nous en avons profité pour compter et observer les tritons présents dedans avant de les y replacer une fois le bassin remis en eau. Voici le résultat : des tritons palmés, quelques ponctués, de plus en plus de tritons alpestres et un petit nouveau: un triton crêté!
Voici quelques photos.





Quels magnifiques animaux. Je pourrais en parler longtemps…..
A bientôt!

Entre l’Hiver et le Printemps

L’hiver touche à sa fin. Il aura été très pluvieux. Cette météo peu engageante a permis au jardinier de rester un peu plus au chaud près du poêle à bois, à se reposer, à rêver de la nouvelle saison et à fantasmer de nouveaux projets….
Malgré cette météo monotone, j’ai trouvé le temps de faire nombre de choses dont planter quelques arbres fruitiers. Je les grefferai l’année prochaine avec des variétés anciennes délicieuses. En voici deux fièrement plantés avec leur tuteur


Le printemps montre maintenant le bout de son nez. La terre du potager est trop humide pour y semer ou planter quoi que ce soit. Pas grave. Les semis dans la serre lèvent et poussent depuis un mois. Des oignons, choux, betteraves, tomates, poivrons, aubergines…..


C’est reparti pour une nouvelle saison 2020!

Chut…cet escargot est endormi….dans ce magnifique écrin de fleurs de romarin.

Nous pensons à vous tous dans ces moments particuliers. A très bientôt sur ce blog.