LA FERME DES FOUILLETS

Archives par auteur: webmaster

Soupe de potimarron et poireaux


Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas mis une recette. Eh bien, voilà! L’automne étant arrivé, je vous propose une recette de soupe que personnellement je trouve très goûteuse.
Pour cela, il vous faut:
1 kg de potimarron
3 poireaux
2 branches de céleri
2 oignons
2 cubes de bouillon de volaille
20 g de beurre
1 càc de noix de muscade
1/2 càc de curcuma

Épluchez le potimarron et débitez-le en dés. Émincez les poireaux et les branches de céleri. Épluchez les oignons et émincez-les.
Dans une cocotte, faites fondre le beurre et faites revenir les oignons pendant 5 min puis ajoutez les poireaux, le céleri et le potimarron. Saupoudrez avec les épices. Recouvrez d’eau. Ajoutez les 2 cubes de bouillon de volaille et faites cuire pendant 20 min.
Retirez du feu et mixez. Servez.
Vous pouvez ajouter de la crème pour plus de douceur et parsemez cette soupe de copeaux de châtaignes.
Bon appétit!

Surprise dans les haricots!

J’étais en train de cueillir des haricots à écosser quand soudain, mon œil fut attiré par un détail insolite.
Le voyez-vous sur la photo ci-dessous?


Allez, deuxième indice! Elle est bizarre cette feuille….

C’est pas facile! Si vous avez trouvé, bravo! Voici la solution ci-dessous:

Une jeune reinette verte se prélassant dans les rangs de haricots.

Çà, c’est du grand spectacle d’artiste comme sait le faire la nature! Le mimétisme de la robe est déjà impressionnant en soi. Les couleurs et la texture de la peau rendent la grenouille presque invisible. Mais en plus, dame nature a fait une incroyable folie décorative en attribuant à cette grenouille des yeux parés comme des pierres précieuses.

Le jardin au naturel, c’est voir comme la vie est belle.

Fabriquez vos cosmétiques vous-même à la cire d’abeille

Maintenant que nous avons récolté et empoté les miels, nous nous sommes occupés de la cire d’abeille.
La cire issue de la récolte du miel est la plus pure. C’est une matière noble et sensuelle.
Nous vous la présentons cette année en petits pains et en « fleurs ».


Faire ses cosmétiques soi même est ludique, simple et très économique.
Nous confectionnons pour notre usage personnel une crème hydratante et un baume à lèvre à la cire d’abeille.


Essayez! Si vous ne savez pas comment procéder, nous pourrons vous aider et vous conseiller.

Le jardin tire la langue

Bonjour à tous.
Le temps est incroyablement beau et chaud cet été. Le ciel est souvent bleu!


Ces conditions sont plaisantes mais les trop faibles pluies font souffrir les végétaux. La couleur jaune remplace petit à petit la belle couleur verte habituelle dans notre région.

Le potager n’échappe pas à cette sécheresse. Les tomates et le basilic continuent de mûrir et de pousser tandis que les choux, carottes, céleris raves, radis, betteraves….., plus gourmands en eau, attendent des jours meilleurs.


Les légumes se font donc momentanément un peu plus rares sur l’étal.
Les courges sont maintenant mûres.


Ce beau temps permet aussi de faire de belles photos. Ici une chenille grignotant une belle feuille de chou.

Vous connaissez mon affection pour les tournesols. Sur les deux photos ci-dessous, un tournesol extraordinaire…….
14 fleurs s’ouvrent simultanément!



Je vais en récolter les graines….pour voir.

2 miels pour 2 ruchers

Voilà, la surprise est dévoilée! Nous n’avons pas un mais deux miels différents à vous proposer. Ils sont mis en pots et disponibles dès à présent. Le miel d’été est un miel de bocage doux et aromatique tandis que le miel de forêt est plus foncé, plus corsé, plus typé.


Venez les goûter et choisir celui que vous préférez. A moins que comme moi, vous ne les aimiez tous les deux!

La récolte du miel d’été est en cours

Ca y est, nous sommes en train de récolter le miel d’été! Cette récolte est meilleure qu’au printemps et nous en sommes contents.

Un rayon plein de miel. Les alvéoles sont remplies de miel par les abeilles et fermées par une opercule en cire.

Afin d’extraire le miel des rayons, l’apiculteur enlève ces opercules à l’aide d’un couteau, ce qui forme des plaques de cire qui dégoulinent de miel. Ensuite, les rayons désoperculés sont centrifugés manuellement.

Puis le miel est filtré.

Maintenant, il va falloir patienter quelques jours le temps que le miel « mature ». Puis nous le mettrons en pot.
Je vous en reparlerai très bientôt!