LA FERME DES FOUILLETS

Archives par auteur: webmaster

Les légumes de l’été

Avec ce beau temps, le jardin s’est bien épanoui. Il a maintenant ces couleurs d’été. Les tournesols fleurissent et les légumes estivaux apparaissent sur l’étal.
Il pleut très peu depuis un mois mais le potager s’en sort bien.


La serre, comme chaque année à cette saison, commence à ressembler à une jungle. Y circuler nécessite une certaine souplesse!

Les concombres apprécient ce temps chaud et les abeilles nous aident bien à la pollinisation. Vous pourrez en remarquer une en plein vol sur la photo. Elles aiment beaucoup ces fleurs.

Les aubergines, les haricots verts et beurres commencent à donner.


Les premières tomates mûrissent et seront très prochainement disponibles. Ici, des noires de Crimée (des vraies!). On va goûter les premières pour voir si la qualité est là! Je sais…… c’est une excuse, mais bon, il faut bien se dévouer!

Dans les parcelles de courges, les tournesols fleurissent.


Avec la liste des légumes disponibles qui s’allonge, nos assiettes se diversifient et prennent des couleurs. Merci l’été!

Nous sommes ouverts


Bonjour à tous. Nous sommes de nouveau ouverts. La liste des légumes disponibles est pour l’instant restreinte, mais elle va très rapidement s’allonger les prochaines semaines. C’est la nature qui nous donne le tempo!



Côté produits de la ruche, nous avons de la propolis brute de disponible ainsi qu’un peu de miel. Il est très différent du miel que nous faisons habituellement au printemps mais il est très bon! Malheureusement, il n’y en aura pas pour tout le monde. Pour ceux qui n’auront pas pu en avoir, il faudra attendre la récolte de cet été, en Août.

Voici une des joies que l’on a quand on jardine au naturel! On y voit de petits animaux cachés dans les légumes. Ici un crapaud sortant d’une salade dérangé par le désherbage du jardinier.

Réouverture le Mercredi 27 Juin

Il pleut beaucoup ces dernières semaines en Mayenne comme un peu partout en France. Les conditions météorologiques plus tardives cette année et les soins qu’il a fallu apporter à nos ruches ce printemps nous ont « incité » à réouvrir un peu plus tard que prévu.

Nous sommes contents aujourd’hui de pouvoir vous annoncer la date de la réouverture. Ce sera pour le Mercredi 27 Juin!

Voici la star du moment: l’escargot. Il y en a un nombre incroyable. Le climat humide leur convient à merveille.


Quand je vois le potager sous cette angle, je me dit que je suis content de cultiver sur butte. Les passes pieds sont partiellement inondés mais ils drainent le surplus d’eau des buttes de légumes.

Sinon, les légumes poussent bien et les tomates continuent de se former et de grossir.

Enfin, voici la suite de notre série sur les courgettes! Les pieds font maintenant 80cm de haut et les premières fleurs sont apparues.


Les premières courgettes seront là, c’est sûr, au rendez vous avec nous à la réouverture le Mercredi 27 Juin.
A très bientôt à tous!

Bientôt la réouverture!

Nous sommes au mois de Juin et nous allons bientôt réouvrir d’ici quelques semaines. Nous espérons avoir le plaisir de vous revoir ainsi que de nouveaux venus! La date sera fixé très prochainement en fonction de la croissance des légumes. Et cela ne devrait plus tarder car les légumes au potager poussent très vite avec ce temps chaud et humide.

Le paillage du potager pour protéger la terre est en cours. Ici, des pieds de pommes de terre.
Remarquez sur la gauche l’avancement des pieds de courgettes. Ils ont bien poussé en 10 jours! (voir l’article précédent)



Les premières tomates se forment. Les pieds sont un peu en retard cette année mais très beaux.

Du côté de l’environnement de la ferme, nous continuons à ajouter de la biodiversité. Une partie de la surface est volontairement reboisée et laissée libre afin d’y créer une zone « naturelle ».
Nous pensons que la nature doit avoir sa place dans notre environnement.


Ainsi, les premiers arbres que nous avons plantés il y a quelques années, commencent à bien pousser.
Nous en plantons tous les ans.


Ces jeunes arbres viennent s’ajouter aux vénérables déjà présents sur le site.


Juin est le mois de la pleine floraison des rosiers. Je ne peux pas m’empêcher de vous en envoyer une!
A très bientôt!

Les saints de glaces sont passés

Cette année, le climat humide et frais du début du printemps a retardé un peu les plantations et semis au potager. Pas grave, un bon jardinier sait s’adapter aux saisons et au climat. Cette année, le printemps était sous le signe de la prudence.

Depuis un mois, les travaux ne manquent pas au jardin. Les saints de glace étant passés, les semis se font directement en pleine terre. Les plants, quand à eux, ont patiemment poussé en pots et terrines, bien à l’abri en attendant que je puisse les repiquer sous une température plus propice.

Maintenant, le temps est devenu chaud et assez sec. La terre, du coup bien réchauffée pour les semis, sera bientôt recouverte d’un paillage pour la protéger.

Les pieds de courgettes ont beau être petits, ils poussent si vite!

Les premières fleurs de tomates apparaissent sur les pieds. Ici une fleur de « noire de Crimée ».

Du côté des ruches, nous sommes en train d’effectuer la récolte du miel de printemps!

Les abeilles et le printemps

Après avoir passé un hiver sans encombre, les ruches, cette année, ont particulièrement souffert au début du printemps. Les apiculteurs n’ont jamais perdu autant de ruches que cette année. Nous avons échappé au pire mais il nous a fallu du temps pour les aider et les soigner.

Maintenant rétablies, les ruches ont besoin de temps et de fleurs pour se requinquer. Et çà tombe bien, il y en a des fleurs en ce moment!

Les abeilles, tout comme moi d’ailleurs, apprécient beaucoup l’aubépine, cet arbuste à la floraison blanche et à l’odeur caractéristique. Nous en avons de beaux dans nos haies bocagères


Voici une abeille la langue sortie en pleine action de gourmandise

Côté potager, tout est maintenant en ordre. Les plantations et semis ont commencé et vont s’intensifier ces prochains jours et semaines. Je vous en reparlerai bientôt.

Un printemps humide

Il pleut beaucoup durant ce début de printemps en Mayenne. La terre de notre potager est encore trop amoureuse… Connaissez vous ce terme? Un jardinier dit qu’une terre est amoureuse quand elle lui colle aux bottes!


Le sol est gorgé d’eau et la seule chose à faire est d’attendre. Enfin presque, car même si l’on ne peut pas jardiner dehors, sous les serres, les semis se sont multipliés. Les plants seront ainsi prêts lorsque la terre du potager sera ressuyée.
Ici, des plants de betteraves rouges:


Les abeilles locales de nos ruches sont elles aussi adaptées à cette variabilité climatique. Elles modulent naturellement leur développement en fonction des températures et des floraisons.
Elles sont cependant toutes aussi impatientes que le jardinier de profiter des éclaircies. Cela se solde parfois par un carambolage et une petite piqûre!


Le printemps est quand même là. La rhubarbe qui adore l’eau pousse à son aise…….



…. et les fleurs qui pointent le bout de leurs pétales nous le rappellent bien.