LA FERME DES FOUILLETS

Légumes produits au naturel, miel et produits de la ruche à Evron, proche de Sainte Suzanne, Chammes et Châtres la forêt en Mayenne

Les saints de glaces sont passés

Cette année, le climat humide et frais du début du printemps a retardé un peu les plantations et semis au potager. Pas grave, un bon jardinier sait s’adapter aux saisons et au climat. Cette année, le printemps était sous le signe de la prudence.

Depuis un mois, les travaux ne manquent pas au jardin. Les saints de glace étant passés, les semis se font directement en pleine terre. Les plants, quand à eux, ont patiemment poussé en pots et terrines, bien à l’abri en attendant que je puisse les repiquer sous une température plus propice.

Maintenant, le temps est devenu chaud et assez sec. La terre, du coup bien réchauffée pour les semis, sera bientôt recouverte d’un paillage pour la protéger.

Les pieds de courgettes ont beau être petits, ils poussent si vite!

Les premières fleurs de tomates apparaissent sur les pieds. Ici une fleur de « noire de Crimée ».

Du côté des ruches, nous sommes en train d’effectuer la récolte du miel de printemps!

Les abeilles et le printemps

Après avoir passé un hiver sans encombre, les ruches, cette année, ont particulièrement souffert au début du printemps. Les apiculteurs n’ont jamais perdu autant de ruches que cette année. Nous avons échappé au pire mais il nous a fallu du temps pour les aider et les soigner.

Maintenant rétablies, les ruches ont besoin de temps et de fleurs pour se requinquer. Et çà tombe bien, il y en a des fleurs en ce moment!

Les abeilles, tout comme moi d’ailleurs, apprécient beaucoup l’aubépine, cet arbuste à la floraison blanche et à l’odeur caractéristique. Nous en avons de beaux dans nos haies bocagères


Voici une abeille la langue sortie en pleine action de gourmandise

Côté potager, tout est maintenant en ordre. Les plantations et semis ont commencé et vont s’intensifier ces prochains jours et semaines. Je vous en reparlerai bientôt.

Un printemps humide

Il pleut beaucoup durant ce début de printemps en Mayenne. La terre de notre potager est encore trop amoureuse… Connaissez vous ce terme? Un jardinier dit qu’une terre est amoureuse quand elle lui colle aux bottes!


Le sol est gorgé d’eau et la seule chose à faire est d’attendre. Enfin presque, car même si l’on ne peut pas jardiner dehors, sous les serres, les semis se sont multipliés. Les plants seront ainsi prêts lorsque la terre du potager sera ressuyée.
Ici, des plants de betteraves rouges:


Les abeilles locales de nos ruches sont elles aussi adaptées à cette variabilité climatique. Elles modulent naturellement leur développement en fonction des températures et des floraisons.
Elles sont cependant toutes aussi impatientes que le jardinier de profiter des éclaircies. Cela se solde parfois par un carambolage et une petite piqûre!


Le printemps est quand même là. La rhubarbe qui adore l’eau pousse à son aise…….



…. et les fleurs qui pointent le bout de leurs pétales nous le rappellent bien.

Le Petit Futé du Parc naturel régional Normandie-Maine

Nous avons eu le plaisir, cette semaine, d’être invité par la Maison du Parc naturel régional Normandie Maine à Carrouges pour la présentation en avant première du carnet de voyage Petit-Futé « Parc naturel régional Normandie-Maine ».
Aux Fouillets, nous sommes toujours partants pour discuter nature et pour s’instruire. Alors nous y sommes allés!


Quelle ne fut pas notre surprise de voir notre activité recommandé par le guide à la page d’Evron.
Cela nous fait d’autant plus plaisir que nous donnons une attention toute particulière à notre environnement et à la nature y compris dans nos activités d’apiculture et de production de légumes.
Grâce à ce guide, nous allons pouvoir découvrir et redécouvrir les beautés naturelles de ce parc ainsi que son patrimoine.


Nous remercions donc les membres du Parc Naturel Régional et du Petit Futé de nous avoir ajouté à leurs bonnes adresses.
Si vous désirez en savoir plus sur le parc naturel ou sur ce guide, vous pouvez accéder à l’aide des liens ci-dessous à leur site internet.

  • Parc Naturel Régional NORMANDIE-MAINE
  • Guide petit futé du parc Naturel régional Normandie-Maine
  • La nouvelle saison se prépare

    Bonjour à tous.
    L’année 2018 a bien avancé et il est temps pour le jardinier et l’apiculteur de s’activer. Après avoir pris un peu de repos, les semis au chaud ont repris depuis déjà quelques semaines. Les pousses de tomates, poivrons, aubergines et oignons grandissent bien.


    Dehors, je ne vais pas vous mentir, c’est très humide. Il pleut vraiment beaucoup, mais cela n’est pas exceptionnel. Nous sommes en Mayenne!

    Du coup, au potager, il est maintenant important d’attendre! Sous la couverture végétale qui protège le sol de l’érosion, les petits cloportes et autres animaux travaillent en silence à enrichir la terre.

    Ces petits cloportes de quelques millimètres sont des animaux fascinants pour ceux qui veulent bien prêter attention. Ils sont caparaçonnés comme des chevaliers et ne sont pas des insectes mais des proches cousins des crevettes! Moi, je les aime bien.

    Celui-ci est même orné de dorures. Toutes ces photos sont prises chez nous à la ferme et vous montrent la diversité des animaux qui nous entourent.

    Au rucher, les abeilles profitent des premières fleurs de tussilages, de ficaires, de prunelliers, pour collecter leur pollen et le ramener à la ruche.



    L’hiver est bientôt terminé et les abeilles l’ont traversé, cette année, sans encombre.