LA FERME DES FOUILLETS

Légumes produits au naturel, miel et produits de la ruche à Evron, proche de Sainte Suzanne, Chammes et Châtres la forêt en Mayenne

C’est parti pour la récolte du pollen!

Avec l’explosion des floraisons de ce printemps, les abeilles ont un choix important de fleurs à leur disposition et ne manquent pas de pollen!
IMG_2080s
Du coup, c’est le bon moment, pour nous apiculteurs, de récolter un peu de pollen sans gêner nos abeilles. Les trappes à pollen ont été installées il y a quelques semaines.
IMG_2064s
IMG_2063s
La récolte de pollen du jour.
IMG_2118s
Toutes ces petites pelotes…quel ouvrage…
IMG_2119s
Hummmm du bon pollen frais!

Si vous voulez en savoir plus sur la récolte du pollen et son utilisation, cliquez ici :
en savoir plus sur la récolte de pollen….

Le pollen sera disponible dès l’ouverture de la ferme début Juin. Nous vous informerons rapidement de la date précise. Les premières récoltes de miel et de légumes donneront le coup d’envoi!

Des tritons…..

Mais qu’est-ce donc que ces bestioles?
IMG_1877s
Dans la mare du jardin, nous avons favorisé l’arrivée de ces petits animaux que j’affectionne tout particulièrement.
IMG_2042s
Ce sont de petits amphibiens: des tritons.
Pour pouvoir les identifier, j’en ai capturé quelques uns. Equipé de ma petite épuisette, j’en ai ramassé une vingtaine en seulement 5 minutes. Ci-dessous, une femelle bien rondelette, le ventre gonflé par les œufs qu’elle porte.

IMG_1881s
L’observation ventrale est indispensable pour identifier l’animal.
IMG_1889s
Ci-dessous, un mâle en livrée nuptiale. Ces pattes postérieures sont palmées et sa queue se termine par un filament. Pas de doute, ce sont des triton palmés.
IMG_1896s
Une fois leur observation et leur identification terminées, tout le monde a été relâché.
IMG_1909s
Probablement cette mare en accueille des centaines! Ces animaux sont bons nageurs et il est formidable de les voir évoluer.

Les semis de légumes s’intensifient

L’activité au potager s’intensifie. Le temps particulièrement sec de ces dernières semaines nous permet de commencer le jardin plus tôt cette année.
Nous sommes en pleine saison de semis!
Certains lèvent tandis que d’autres sont en cours de levée ou de semis. A la ferme des Fouillets, nous semons environ 115 variétés de végétaux dont 100 de légumes et 15 de fleurs. Mieux vaut, pour tout faire au bon moment et ne rien oublier, être bien organisé.
J’utilise pour cela un simple tableau fait sur ordinateur qui me sert de calendrier et un carnet pour noter.

IMG_1786s
Un semis de laitues,
IMG_2007s
des choux verts, rouges, de Milan….
IMG_1981s
des betteraves dorées, rouges…..
IMG_2048s
La centaine de pieds de tomates a été repiquée.
IMG_2040s
Les plantations et semis ont même commencé dans un de nos potagers. Celui-ci, nous l’appelons le potager « tortue »!
IMG_2017s
Les oignons, les échalotes, l’ail, les fèves et quelques salades donnent le ton du jardinage en extérieur. Le jardinage « à l’intérieur » lui, est bientôt fini!

Vive le printemps!

Çà y est, nous sommes au printemps!
Les floraisons commencent et cette année, la nature semble être d’accord avec le calendrier.

IMG_1859s
Les prunelliers, les pissenlits et les petites fleurs sauvages apparaissent soudainement dans les prairies, dans les haies bocagères, dans les talus et les friches, comme sortis de nulle part, attirant notre attention durant quelques jours par leur beauté éphémère.
IMG_1836s
IMG_1839s
Ces floraisons annoncent aussi la fin prochaine de l’hivernage pour les abeilles.
Après des mois de vie sur leurs réserves de miel et de pollen collectées durant l’été et l’automne dernier, elles goûtent avec empressement aux nectars des fleurs nouvellement écloses. Elles profiterons très bientôt de toutes ces fleurs pour alimenter le couvain et doubler leur population durant le seul mois d’Avril.

IMG_1849s
IMG_1845s
J’aime aussi le printemps parce qu’il est la promesse de réaliser de belles photographies.

Poulet au bouillon de légumes

IMG_0573s
Même si le printemps pointe le bout de son nez, je vous propose encore une recette pour se réchauffer, il s’agit de l’incontournable « poule au pot ».
Pour cette recette, il vous faut:

1 poulet d’1 bon kg
500 g de carottes
500 g de pommes de terre
½ chou blanc
1 radis bleu
2 oignons jaunes moyens
1 bouquet garni (thym ou sarriette, romarin, laurier, persil)
4 clous de girofle
Sel et poivre

Placez le poulet dans un grand faitout. Ajoutez les deux oignons épluchés et piqués chacun de deux clous de girofle et le bouquet garni. Salez et poivrez et recouvrir d’eau. Portez à ébullition et faites cuire 1 h.
Pendant ce temps, épluchez les carottes et coupez-les en rondelles. Épluchez les pommes de terre et le radis bleu et coupez-les en dés de taille moyenne. Coupez le chou blanc en deux puis une des deux moitiés encore en deux. Enlevez le trognon et coupez en lamelles.
Au bout de l’heure de cuisson, ajoutez les légumes et prolongez la cuisson d’1/2 h.
Placez ensuite le poulet et les légumes dans un plat de service et servez.
Vous pourrez déguster le bouillon le soir en ajoutant ou pas des pâtes.

Bonne dégustation !

Les semis de légumes commencent……..au chaud!

Pour le moment, le potager est encore bien emmitouflé sous sa couverture de feuilles. Malgré tout, avec la saison qui avance, le sol commence à se réchauffer. C’est le moment où les êtres vivants du sol se réveillent et l’enrichissent.
IMG_1736s
Les vers de terre en font partie. Le sol est donc en plein « travail ». Tous ces minuscules petits jardiniers sont à l’œuvre, inutile de les déranger.
IMG_1737s
A l’intérieur, par contre, le jardinier a déjà commencé les semis. Les tomates, les aubergines et les poivrons ont même déjà levé!
IMG_1727s
IMG_1732s
Dans la serre, les oignons, semés aussi, commencent à montrer le bout de leurs feuilles. Quand on pense que cette petite graine donnera, si tout va bien, un bel et gros oignon dans 5 mois, quelle croissance! Celui-ci sera un oignon rose, Une variété ancienne et locale de l’ouest.
IMG_1751s

Comment faire sa choucroute soi-même

IMG_1704s
Depuis quelques années, nous faisons notre choucroute nous-même. Ce n’est pas très compliqué mais cela nécessite un peu d’anticipation et de patience. En effet, pour obtenir une bonne choucroute, il faut minimun 3 mois de fermentation. Voici la recette que nous utilisons. Elle est simple et nécessite peu de matériel.
Nous confectionnons notre chou fermenté à partir de chou cabus du potager (chou vert ou blanc).
Il est cependant possible de la fabriquer avec certains choux de Milan, de Pontoise ou de Lorient.

IMG_3130s
La période d’octobre-novembre est idéale pour la réaliser. Au mois de février-mars, elle devient prête à être cuisinée!
Pour réaliser cette choucroute, il vous faudra:

1 bocal de 2l ou 2,5 l type « le parfait » avec un joint caoutchouc
20 g de sel
3 baies de genièvre
1 ou 2 clous de girofle selon votre goût
2 feuilles de laurier sauce
2 ou 3 choux cabus vert ou blanc de taille moyenne


Commencez par laver les choux. Enlevez les feuilles les plus vertes et ne gardez que les pommes.
Découpez les choux en fines lamelles à l’aide d’une mandoline.
Déposez 10cm environ de choux découpé au fond du bocal.
Saupoudrez avec un peu de sel, mettez une feuille de laurier, une baie de genièvre et un clou de girofle.
Recommencez ces opérations jusqu’en haut du bocal.
Tassez le tout avec une cuillère.
Laissez le bocal ouvert 3 à 4 heures (il commence à rendre du jus).
Tassez une nouvelle fois, complètez avec un peu de chou découpé, puis tassez de nouveau.
Laissez une nuit le bocal ouvert afin que les levures et bactéries lactiques (ferments naturels) se déposent dessus.
Au petit matin, fermez le bocal à l’aide de son joint étanche en caoutchouc.
Laissez ainsi fermenter à l’abri de la lumière dans un endroit frais (cave, cellier…) pendant minimum 3 mois.
Rapidement un liquide se forme et le commencement de la fermentation fait apparaitre des bulles dans le bocal. C’est normal! Placez une bassine sous le ou les bocaux car ceux-ci vont dégorger au cours de la fermentation.

La choucroute est du chou fermenté. Cela signifie qu’en présence de bactéries lactiques et de levures présentes dans notre environnement et en absence d’oxygène, les ferments vont transformer le chou frais en choucroute.

Il n’y a aucun rique d’intoxication alimentaire (botulisme,….) avec cette méthode. Il faut simplement s’assurer que le bocal soit bien rempli et le chou bien tassé.

IMG_1723s
Au bout de 3 mois, vous obtenez 1,3 à 1,4 kg de choucroute crue avec laquelle vous pouvez confectionner une choucroute pour 6 personnes. Je vous conseille de la faire la veille et de la faire réchauffer le jour même pendant 1/2 h à feu doux, elle n’en sera que meilleure. Voici la recette:

1,3 à 1,4 kg de choucroute crue
1 palette de porc
600 g de lardons fumés
6 saucisses de Strasbourg
6 pommes de terre
2 oignons
75 g de saindoux ou de graisse d’oie ou de canard
50 cl de vin blanc (je vous conseille du riesling)
25 cl d’eau
1 cuil. à soupe de baies de genièvre
1 feuille de laurier
sel, poivre en grains

Faites cuire la palette de porc dans de l’eau bouillante salée pendant 1h30 à petits bouillons ou 30 min à la cocotte-minute.
Rincez plusieurs fois la choucroute à l’eau claire puis essorez-la bien avec vos mains.
Préchauffez le four à 180°C.
Pelez et émincez les oignons. Faites chauffez dans une cocotte qui va au four le saindoux ou la graisse d’oie ou de canard et faites revenir les oignons. Ajoutez la moitié de la choucroute puis les lardons, les baies de genièvre, les quelques grains de poivre, la feuille de laurier et recouvrez du restant de choucroute. Mouillez avec le vin blanc et l’eau. Couvrez et mettez au four pendant 1h.
Au bout d’1 h, sortez la cocotte du four et ajoutez la palette égouttée. Refermez la cocotte et remettez au four pendant 1/2 h.
Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre dans de l’eau bouillante salée pendant 20 min. Une fois cuite, épluchez-les chaudes à l’aide d’un chiffon. Faites pochez les saucisses de Stasbourg 5 min dans de l’eau frémissante.
Ajoutez les pommes de terre et les saucisses dans la cocotte et servez aussitôt ou, comme je vous le conseille, attendez le lendemain.