LA FERME DES FOUILLETS

Légumes produits au naturel, miel et produits de la ruche à Evron, proche de Sainte Suzanne, Chammes et Châtres la forêt en Mayenne

Miel de Printemps 2021

La date de la réouverture approche. Chouette!
Même si la météo a été fraîche et pluvieuse ce printemps, nos abeilles rustiques se sont bien débrouillées. Nous avons pu récolter du miel de Printemps.



Le voici empoté. Il sera disponible dès notre réouverture, le Samedi 19 Juin.


Venez vous régalez! A bientôt à tous.

Rencontre avec une couleuvre d’Esculape

Si cette photographie ne vous dit rien qui vaille, et que les animaux à écailles vous effraient, ne regardez pas la suite. Pour les courageux et les passionnés de la nature, continuez, ces moments sont rares.

Lorsque j’ai soulevé le couvercle du composteur pour y déposer quelques déchets, je me suis retrouvé face à ça! Après un léger sursaut et un petit cri instinctif, je suis allé chercher rapidement, tout heureux, mon appareil photo. J’ai alors soulevé de nouveau le couvercle pour prendre en photo cette très belle couleuvre d’Esculape de plus d’un mètre.

Peu surprise par mon apparition, elle s’est retournée et approchée de moi. Ce comportement n’est pas habituel. La fuite est la normale. Avait-elle sentit que j’adore les serpents et que je n’avais aucune intention mortelle?

On la voit ici avec sa langue bifide inspecter son environnement. Cet organe capte les odeurs et les dégagements de chaleur. J’ai tendu le bras, puis je l’ai prise doucement dans la main. Les photos suivantes sont prises, du coup, que d’une main!

Cette manipulation est, bien sûr, à déconseiller à quiconque n’a pas une connaissance importante des serpents. Certains sont venimeux et d’autres mordent. Celle-ci est non venimeuse mais peut mordre. Elle est restée tranquille tout le long de notre petit échange.

C’est un magnifique animal. Sur la photo ci-dessous, on peut voir que les écailles ont une couleur irisée et qu’il y a certains plis dessus. C’est le signe que la peau de la couleuvre commence à se détacher des écailles: elle va muer dans quelques jours.

Si vous rencontrez un serpent, ne lui faites pas de mal s’il vous plaît. Ce sont des animaux tellement utiles.
Les couleuvres affectionnent les composteurs à cette saison. Elles aiment y pondre leurs œufs. Il n’est donc pas étonnant d’en voir une à cet endroit là.


Ce tête à tête m’a ravi. Après quelques minutes, j’ai redéposé cette couleuvre exactement à l’endroit où je l’avais trouvé, sur le composteur.

Réouverture prévue le Samedi 19 Juin

Ca y est, la date de réouverture de la boutique est prévue le Samedi 19 Juin 2021
Le temps frais et agité de ce mois de mai a retardé la nature, les activités au potager et les abeilles. Il a fallu être prudent ce printemps, ne pas se précipiter. Le froid, les averses de grêle et de pluie auraient pu tout abîmer.


Avec toute cette pluie, le sol est bien humide. La nature a repris du coup ses belles nuances de vert propre à la Mayenne. Avec les prochaines augmentations des températures, les légumes et les arbres devraient bien pousser.

Côté nature, c’est un peu le carnaval en ce moment. Dans les hautes herbes et dans le verger de la ferme, à peine cachés, minuscules, les chenilles et les insectes nous offrent une étonnante démonstration de couleurs.



Celles-ci sont urticantes. Ne surtout pas toucher.

Un poliste en pleine surveillance de son petit nid et de sa progéniture.

Au plaisir de vous revoir tous bientôt pour la réouverture!
Le jardinier

Visite de notre ruche solaire Héliante


Bonjour à tous.
Le travail ne manque pas à cette saison et les ruches m’occupent particulièrement. Elles sont très belles cette année, en bonne santé.
Je vous propose dans ce post de vous faire visiter une ruche « traditionnelle » dont je vous avais parlé sommairement l’année dernière: la ruche solaire Héliante.


C’est une ruche en argile cuite en forme d’ellipse dans laquelle les abeilles construisent les rayons à leur guise, comme elles le faisaient traditionnellement dans le passé avant l’invention des ruches à cadres. Les abeilles peuvent pleinement laisser libre cours à leurs talents d’architectes et de batisseuses. Voici ce que l’on voit quand on la retourne. La ruche est grande, très grande. Les abeilles ont construit les rayons en 2 ans. Cela se voit à la couleur des rayons. Les plus clairs sont récents, les plus foncés plus anciens.

La ruche est très populeuse! Il est temps d’agrandir un peu le logis….

Une hausse ou « grenier à miel » est ajouté à la ruche. Elle lui donne alors la forme originale d’un gros œuf très esthétique, je trouve.

Les abeilles vont bâtir de nouveaux rayons de cires qu’elles vont remplir de miel dans la hausse et si tout se passe bien, peut être aurons nous la chance de les goûter.

A bientôt

La douceur à l’approche du printemps

Je profite de la saison et du temps qui s’est radouci pour effectuer quelques aménagements et travaux d’entretien. J’ai commencé à creuser un bassin. Je vous en reparlerai bientôt.
La plantation des arbres fruitiers se terminent maintenant mais les greffages vont commencer. Ce que j’apprécie à la ferme, c’est la diversité et la complexité des travaux à réaliser.
Cette année, j’ai effectué aussi ma première petite récolte d’osier que j’ai planté lors de notre arrivée il y a quelques années. L’osier (la pousse du saule) est une ressource intéressante lorsque l’on possède un peu de terrain. Il peut servir à beaucoup de petit bricolage et façonnage.
Après avoir rendu visite à Emmanuelle Chappey à l’atelier de la yourte en Mayenne à Sacé, tout ça m’a donné des idées!


Je me suis donc essayé à tresser cet osier pour constituer une petite claustra afin de protéger du vent du nord quelques plantes mises à mal par la froidure de l’hiver. Voici le résultat. L’osier est agréable et ludique à manipuler. Si vous avez l’occasion, essayez.


L’hiver touche bientôt à sa fin et la transition vers le printemps est perceptible. Les premières fleurs ont remplacé le givre et la neige.


Les abeilles attirées par ces fleurs, sont sorties de leur léthargie pour aller butiner et rapporter à la ruche les premiers nectar et pollen.


Côté légumes, la saison est commencée. Les tomates, aubergines, poivrons et oignons ci-dessous sont en train de lever et de pousser bien au chaud dans la serre ou dans la maison.

Toute la nature se réveille…….
A bientôt!

L’hiver: après le givre, la neige

La beauté de l’hiver continue et se renouvelle, la neige vient de tomber.
Le paysage semble nappé d’une meringue blanche qui brille au soleil.



Chataîgne est la seule, parmi nos chats, qui à l’air d’apprécier la neige. Elle joue, chasse et observe étonnée le paysage pendant que les autres dorment profondément sur leur coussin moelleux…..

Les premières fleurs de l’année se sont laissées surprendre par cette neige.


Et lorsque la neige fond, ruisselle et gèle de nouveau, elle se métamorphose alors en stalactites qui emprisonnent parfois de l’air créant de magnifiques inclusions.


j’en ai pris plein les yeux!

La beauté du monde

L’hiver est bien installé maintenant. J’ai profité des jours de givre de la semaine dernière pour faire des photos.
En voici quelques unes.



Le givre a déposé sur les bourgeons, les herbes, les toiles d’araignée toute la beauté du monde.
Cette beauté s’observe partout autour de nous jusque dans le moindre détail, la moindre goutte, le moindre cristal!


Et avec le soleil, le givre s’est transformé en magnifiques jeux de lumières, en bijoux pour quelques heures.



Après quelques jours de vacances, nous voici ouvert de nouveau pour finir de vendre les derniers pots de miel ainsi que des pains d’épices.
A bientôt à tous